Cela fait quatre ans que Fabien a quitté son école de Sarcelles,

emmené en Syrie par ses parents qui rejoignaient l'Etat islamique. Détenu dans un camp de prisonniers, il observe le monde autour de lui et
rêve de football, de poésie et de copains.


Ce récit du pire nous plonge dans les méandres de la violence humaine et dans les confins de l’innocence enfantine.
Rachid Benzine livre un texte à fleur de peau et d’une grande humanité.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir